passer moins de temps sur les réseiaux sociux

Bonjour cher curieux,

Tu te demandes pourquoi j’affirme que tu vas passer moins de temps sur les réseaux sociaux avec une telle morve? Parce que ce n’est pas moi qui le dis, ce sont Zeus, Poséidon et consorts, à savoir Mark Zuckenberg, CEO de Facebook ou encore Kevin Systrom, CEO d’Instagram. Installe-toi bien, c’est parti pour la petite histoire 🙂

Le bien-être des utilisateurs, nouvelle préoccupation des géants du web?

On ne va pas revenir une nouvelle fois sur les scandales liés à l’utilisation des données personnelles, aux fake news etc. Vous l’aurez remarqué, les dirigeants des plus grands réseaux sociaux font profil bas et le répètent à qui veut l’entendre : ils ne veulent que notre bien !

“We want to make sure that our products are not just fun, but are good for people […] we need to refocus the system.”

Mark Zuckerberg, New York Times

“Nous voulons assurer que nos produits ne sont pas seulement divertissants, mais sont aussi bon pour les gens […] nous avons besoin de recentrer notre système.”

Et c’est dans cet élan de bienveillance que ce petit monde s’est inquiété, en choeur, du temps que les utilisateurs passent sur leurs réseaux.

Instagram : voir le temps que l’on y passe et être notifié quand tout le fil d’actu a été consulté

Contrôler le temps passé sur Instagram

C’est encore une fois TechCrunch qui nous le révèle : Instagram travaille actuellement au déploiement d’une nouvelle fonctionnalité qui permettra de savoir combien de temps nous passons sur son application. C’est plus précisément Jane Manchun Wong qui a fait cette découverte en farfouillant le code source de l’application. Pour tout dire, elle n’en est pas à son coup d’essai 🙂

Cette affirmation a d’ailleurs été confirmée par Kevin Systrom le CEO d’Instagram sur Twitter :

Nous construisons des outils qui aideront la communauté Instagram à en savoir plus sur le temps qu’elle passe sur Instagram – chaque instant devrait être positif et intentionnel.

Être informé quand on a fait le tour de l’application : “You’re All Caught Up

Toujours en test, cette fonctionnalité est simple : un message apparaît en haut de l’application quand (enfin) l’utilisateur a pris connaissance de l’actu des dernières 48h.

L’idée est d’éviter à l’utilisateur de tourner en rond … à moins qu’il le choisisse…

You're all caugh up Tech Crunch

 

Et sur Facebook

Ces changements sur Instagram, évoqués plus haut, sont en accord également avec la “nouvelle” philosophie de Mark Zuckerberg :

“Now, I want to be clear: By making these changes, I expect the time people spend on Facebook and some measures of engagement will go down. But I also expect the time you do spend on Facebook will be more valuable. And if we do the right thing, I believe that will be good for our community and our business over the long term too.”

 

“Maintenant, je souhaite être clair : en faisant ces changements, je m’attends à ce que le temps que les gens passent sur Facebook et les taux d’engagement diminuent. Mais j’espère aussi que le temps que vous passerez sur Facebook aura plus de valeur. Et si nous faisons les bonnes choses, je crois que ce sera bénéfique pour notre communauté et pour notre entreprise sur le long terme.”

Source :

Et sur Youtube : remind me to take a break

Une nouveauté sur Youtube fait d’elle la première plateforme de streaming à indiquer à ses utilisateurs qu’il est temps d’arrêter son visionnage et de revenir à la réalité. C’est également un (tout petit) pas vers la diminution du temps de visionnage. 

Limiter la durée de visionnage sur Youtube

Comment ça marche?

L’utilisateur a la possibilité de programmer une notification pour se faire rappeler à l’ordre au bout de 15, 30, 60, 90 ou 180 minutes.

Quand la notification apparaît il est tout à possible de la snober et de continuer à regarder sa video ni vu ni connu 🙂

Au final, cette fonctionnalité étant désactivée par défaut, il semble peu probable qu’elle rencontre du succès.

 

Mois de temps mais du meilleur temps… pour qui?

En conclusion de ce petit récapitulatif, je peux simplement constater que cette logique “bienveillante” est bien entendu nécessaire. Les applications dont l’objectif est de vampiriser le temps de cerveau humain disponible de ses utilisateurs ont aujourd’hui une image dégradée et de moins en moins bankable. Les grands réseaux sociaux ont besoin d’améliorer l’expérience des utilisateurs, tout simplement pour les garder et créer un effet vertueux qui transformera le temps passé sur ces outils en temps plus productif et plus rentable. En effet, les utilisateurs zombies et passifs, qui interagissent peu, qui commentent peu et qui cliquent peu sont, au final, peu intéressants économiquement. Diminuer la durée de leur utilisation pour la rendre plus active est un challenge intéressant économiquement parlant. Par contre, pour ce qui est de la pure bienveillance, on repassera.

Pour ceux qui, comme moi, utilisent ces réseaux pour promouvoir leur marque ou leurs services / produits, il faudra composer avec cette évolution ( baisse du temps passé sur les réseaux sociaux, baisse de interactions, …) et s’attacher à définir une communication sur les réseaux sociaux bien dosée et efficiente.