Les utilisateurs d’Instagram rataient 70% des publications tous émetteurs confondus et 50% des publications de leurs amis avant que l’application abandonne le fil d’actualité antéchronologique pour un algorithme en Juillet 2016.

Malgré les perturbations que cela a pu engendrer pour les utilisateurs, Instagram affirme à présent que ce tri par pertinence permet à ses 800 millions (et plus ) d’utilisateurs de voir plus de 90% des publications de leurs amis et de passer ainsi plus de temps sur l’application.

Pourtant, jusqu’à aujourd’hui, Instagram n’a jamais expliqué exactement comment l’algorithme choisit ce qu’il montre.

L’entreprise – propriété de Facebook – a réuni un groupe de journaliste dans son nouveau bureau de San Francisco pour faire le jour sur cet algorithme.

Les critères du fil d’Instagram

Instagram s’appuie sur l’apprentissage automatique basé sur votre comportement passé pour créer un flux unique pour chaque utilisateur. Même si vous suivez exactement les mêmes comptes que quelqu’un d’autre, vous obtiendrez un flux personnalisé basé sur la façon dont vous interagissez avec ces comptes.

Trois facteurs principaux déterminent ce que vous voyez sur votre fil Instragram :

  • L’intérêt : Instagram prédit l’intérêt que vous porterez à une publication en sa basant sur le comportement que vous avez eu dans le passé avec une publication jugée similaire par la machine.
  • La nouveauté / la fraîcheur : l’algorithme prend en compte la fraîcheur de la publication en priorisant toutefois le contenu opportun.
  • La proximité relationnelle : l’algorithme détermine à quel point vous êtes proche de la personne qui a partagé uen publication. Seront considérées comme proches des personnes avec lesquelles vous avez souvent eu des interactions par exemple en commentant leurs messages ou en les taguant sur des photos.

Au-delà de ces facteurs fondamentaux, trois signaux supplémentaires influencent le classement des publications dans le fil d’actualité :

  • La fréquence : C’est-à-dire combien de fois vous ouvrez Instagram. L’objectif de l’algorithme est de vous montrer les meilleures publications depuis votre dernière visite. A chaque fois que vous ouvrez l’application, le classement est donc différent.
  • La popularité : Si vous suivez beaucoup de personnes, Instagram choisira parmi un plus large éventail d’auteurs afin que vous ne soyez pas limité(e) à quelques personnes spécifiques.
  • L’usage : Plus vous passez de temps sur l’application et moins vous verrez de contenu trié spécifiquement pour vous présenter le meilleur de votre fil d’actuailité.

comment fonctionne l'algorithme d'instagram

Démystification d’Instagram

Lors de cette même conférence de presse, Instagram a également répondu à des questions concernant le fonctionnement de son flux voici ce que ces journalistes nous relatent :

  • Instagram n’envisage pas de rendre accessible l’ancien flux antéchronologique car ils ne veulent pas ajouter plus de complexité à l’expérience utilisateur (les utilisateurs peuvent ne plus se rappeler sur quel type de tri leur compte est configuré).
  • Instagram a confirmé ne pas « cacher » des publications. Ces dernières restent visibles dans le flux même si elles sont jugées moins pertinentes, elles sont simplement moins accessibles : il est nécessaire de passer un temps plus important sur l’application pour les consulter.
  • Le classement des flux ne favorise pas le format photo ou vidéo mais les flux es utilisateurs sont adaptés en fonction du format qu’ils affectionnent le plus. Par exemple, si vous ne vous arrêtez jamais pour regarder des vidéos, vous en verrez moins sur votre fil.
  • Le flux Instagram ne favorise pas les utilisateurs qui utilisent les Stories, Live ou d’autres fonctionnalités spéciales de l’application.
  • Instagram ne rétrograde pas les utilisateurs qui publient trop fréquemment.
  • Instagram ne rend pas plus visible les comptes pro que les cômptes perso. De ce fait, la commutation ne vous aidera pas.
  • Instagram affirme enfin ne pas cacher le contenu des personnes qui utilisent trop de hashtags.

Sache que cet article est une traduction de l’article de TechCrunch : “How Instagram’s algorithm works” 🙂